La parole à ... Odile DUBREUIL | Présidente de l'Ordre des Experts-Comptables Rhône-Alpes

Mis à jour : sept. 11

Chaque semaine, nous donnons la parole aux partenaires de nos différents événements pour mettre en lumière leurs actions mises en place pendant la crise, les enjeux et surtout les projets à venir. Nous sommes heureux de donner la parole à Odile DUBREUIL, Présidente de l’Ordre des Experts-Comptables Rhône-Alpes.


Nous vivons depuis bientôt 5 mois une crise sanitaire sans précédent qui a bouleversé notre quotidien. Comment avez-vous, personnellement, vécu cette période de confinement et de crise ?


Cette crise a été extrêmement brutale, comme un tsunami qui a déferlé sur nous en quelques heures et qui a totalement bouleversé le modèle économique dans lequel nous étions jusque-là. Nous avons dû nous adapter très rapidement à un nouveau mode de fonctionnement.

L’effet positif de cette crise, c’est de nous avoir obligé à être flexible, à aller chercher ailleurs de nouvelles idées, sortir de notre zone de confort et être beaucoup plus créatif. L’autre fait marquant c’est la solidarité qui s’est immédiatement mise en place, tant sur le plan humain qu’économique.

Cela n’a pas été facile, loin de là ! Nos cabinets et nos entreprises ne peuvent plus fonctionner comme si rien ne s’était passé. Nous sommes obligés de garder cette crise présente à l’esprit pour la continuité.


Quel(s) impact(s) direct(s) cette crise a eu sur les experts-comptables des régions Auvergne et Rhône-Alpes et leurs collaborateurs ?


Dès le départ, la situation a été extrêmement compliquée. Nous avons dû fermer les cabinets très rapidement, du jour au lendemain, et mettre en place le télétravail. Cette transition a été facilitée car nos cabinets étaient déjà bien équipés en matériels informatiques.

Je salue vraiment les 2 200 experts comptables rhônalpins et 14 000 collaborateurs pour leur investissement, malgré des conditions de travail dégradées, auxquelles s’ajoutait un afflux « absolument démentiel » de demandes de la part de nos clients.

Nous avons dû fait face à de nombreuses entreprises totalement perdues face aux imprécisions gouvernementales, aux délais de publication des textes officiels, tout en continuant à conseiller nos clients pour bénéficier d’un maximum d’aides. Cette surcharge de travail s’est cumulée aux missions habituelles, sachant qu’à cette période - en mars/avril - nous sommes déjà « surbookés » avec les bilans. Nous avons travaillé à 180% dans des conditions dégradées.

Aujourd’hui, nous avons des remerciements de la part de nos clients ! Avec le retour du travail en présentiel, nous restons mobilisés avec une vraie motivation pour continuer notre mission.


Dès le début de la crise, l’Ordre des Experts Comptables s’est mobilisé auprès de ses entreprises adhérentes. Nous avons d’ailleurs relayé sur nos réseaux sociaux, quelques actions menées par l’Ordre des Experts Comptables auprès des entreprises, même non clientes, pouvez-vous nous expliquer comment vous vous êtes adaptés à cette situation inédite ?


Au niveau de l’Institution, nous avons mis en place, dès le début de la crise, une adresse mail générique pour les chefs d’entreprise qui n’avaient pas d’experts-comptables, leur permettant d’être contactés par un expert-comptable bénévole pour les orienter sur les aides possibles.

Ensuite, le rôle de l’Institution a été d’informer au mieux ses membres. Nous avons beaucoup travaillé sur les textes et les précisions de textes avec la Région, la Préfecture, la Direction Régionale des Finances Publiques, la DIRECCTE, etc. pour les relayer jour par jour à nos confrères et à leurs équipes.

Nous avons installé des cellules de crise, des webinaires pour essayer de pallier au maximum de difficultés, tant au niveau des cabinets, que vis-à-vis des chefs d’entreprise. Nous avons mis en place beaucoup d’actions très marquantes, avec entre autre le déploiement d’une cellule psychologique –via un numéro vert- pour les experts comptables et leurs collaborateurs, potentiellement en souffrance psychologique.


Comment votre rôle et les missions que vous menez auprès des entreprises ont-ils évolué durant ces dernières semaines ?


La perception de notre métier d’expert-comptable a beaucoup évolué avec cette crise.

Souvent cantonné au statut de « comptable », nous avons été reconnu par les chefs d’entreprise comme des « experts ». Nous avons accompagné et aider les entreprises à tous niveaux, que ce soit fiscal, social, gestion, patrimoine, etc.

Notre vrai rôle de par notre compétence, notre formation de base et continue, est d’être LE conseiller du chef d’entreprise. Ce sont des missions pour lesquelles il faut que nous soyons reconnus car on apporte de la valeur ajoutée. Les chefs d’entreprise ne s’y sont pas trompés, ils savent très bien que nous les avons aidés à sauver leur entreprise.


Quels sont les projets et enjeux majeurs de l’Ordre des Experts Comptables pour les mois à venir, en particulier concernant le fusion Auvergne Rhône-Alpes ?


La loi oblige l’Ordre des Experts-Comptables Rhône-Alpes au 1er janvier 2021 à être un seul ordre pour la grande région administrative Auvergne Rhône-Alpes. Nous préparons actuellement cette fusion, dont le siège sera à Lyon.

Composé de 12 départements, du Cantal à la Haute-Savoie, ce nouvel Ordre Auvergne Rhône-Alpes doit composer avec les disparités géographiques et historiques de chaque territoire. Nous travaillons intensément, avec l’Ordre d’Auvergne, depuis le début de l’année, et encore plus avec le COVID, pour réussir cette fusion et établir des process communs à horizon janvier 2021.


Un petit mot pour clore cet échange…


Ce qui est très essentiel, c’est que l’on soit reconnu en tant qu’expert. Le métier d’expert-comptable est une profession attractive pour les jeunes, parce que nous sommes très numériques, mais aussi très éclectique dans notre formation, nos missions et nos activités au quotidien. Ce métier est tout sauf monotone !

Nous avons également une dimension sociétale, avec un réel rôle de citoyen auprès des entreprises.

A mon sens, l’Ordre des Experts-Comptables de Rhône-Alpes a été performant, aussi bien auprès de ses membres que des chefs d’entreprises.

NOUS SUIVRE

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle

NOUS CONTACTER

Le Progrès Evénements

4 rue Paul Montrochet

69002 Lyon

04 78 14 76 16

 

           lprevenements@leprogres.fr

© 2020 Copyright Le Progrès Evenements - Tous droits réservés - Mentions légales