La parole à ... Virginie LACROIX ALTUNA | IDRAC Business School

Mis à jour : sept. 11

Chaque semaine, nous donnons la parole aux partenaires de nos différents événements pour mettre en lumière leurs actions mises en place pendant la crise, les enjeux et surtout les projets à venir. Nous sommes heureux d'accueillir pour ce nouvel entretien, Virginie LACROIX ALTUNA.



Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?


Virginie Lacroix Altuna, bientôt 45 ans et maman de 2 enfants de 12 et 15 ans. Cela fait 10 ans que Je travaille à l’IDRAC, et depuis 4 ans, j’occupe le poste de Directrice l’IDRAC Business School sur le campus de Lyon.


Depuis le début de la crise, l’IDRAC a mis en place de nombreuses initiatives pour assurer la continuité pédagogique auprès des étudiants. Pouvez-vous nous présenter les dispositifs et initiatives mis en place ?


Pendant le confinement nous avons été plus que jamais mobilisés collaborateurs, intervenants et étudiants. Nous avons, d’ailleurs, eu la chance de pouvoir maintenir tous nos collaborateurs en poste à distance. Pour les étudiants isolés et seuls dans la région, nous sommes restés en étroite proximité avec des prises de nouvelles régulières, voire la mise en place d’un soutien psychologique et financier, si besoin.

« Ce n’est pas uniquement sur le papier que l’on forme de belles personnes »

Nous avons essayé de libérer un maximum d’initiatives pendant cette période, portées par les étudiants eux-mêmes. De l’investissement dans des associations à l’accompagnement de personnes dans le besoin, ou autres initiatives. Toute l’année, nous les mobilisons déjà sur ce sujet. Ce genre d’investissement et d’engagement forge l’expérience et construit leur personnalité de demain en entreprise, en tant que managers, responsables opérationnels. Pour les inciter à aller encore plus loin, nous nous sommes attachés à les accompagner, les valoriser, voire à les aider à financer une partie de ces initiatives.


La crise impacte économiquement de nombreuses entreprises, quelles sont les conséquences directes pour votre établissement et vos étudiants ?


Le grand enjeu à venir concerne la rentrée et l’apprentissage. Sur 2000 étudiants, nous en avons 50 %, en apprentissage / alternance sur le campus de Lyon. La difficulté actuelle concerne la recherche d’alternance. Les mesures gouvernementales vont, certes, faciliter ces démarches, mais il est tout de même nécessaire que toutes les entreprises continuent à jouer le jeu et qu’à tous les niveaux, nous nous mobilisions.

Nous avons, aussi, fait appel à notre réseau d’Alumni (réseau composé des 30 000 anciens élèves de l’IDRAC) pour les inciter à jouer leur rôle de relais afin qu’ils soutiennent les jeunes dans leur recherche d’alternance. Parents d’élèves, chefs d’entreprises, entrepreneurs et collaborateurs également, été sollicités pour intégrer des étudiants de l’IDRAC au sein de leur organisation.

Compte tenu de l’aide financière de l’état, le choix de l’alternance au sein des entreprises est plus que jamais une opportunité.

Pour nos étudiants de dernières années qui ne bénéficient pas de ces aides, nous réfléchissons aussi à ouvrir à d’autres pistes d’aide issue de nos Alumni.

Enfin, pour répondre à toutes demandes, de la part de nos étudiants et des entreprises, nous avons fait le choix de ne pas fermer l’école cet été, hormis la semaine du 15 aout

Dans moins de deux mois, les cours devront reprendre, comment préparez-vous, avec votre équipe pédagogique, cette rentrée ?


Nous préparons une rentrée en 100% présentiel intégrant, comme les années précédentes, certains modules digitaux, déjà existants dans nos programmes depuis 4-5 ans, bien avant la crise.

Nous avons besoin du présentiel pour créer un esprit de promo, une entraide entre les étudiants, connaitre son professeur et ses attendus. Le présentiel reste, pour le moment, le schéma pédagogique de démarrage qui me semble le meilleur.

Diriez-vous que cette crise a eu des vertus positives ?


Dans nos métiers, cette crise nous a appris à être plus que jamais agiles et à être encore plus en proximité individuelle avec nos étudiants. En terme d’équipe, cette crise nous a encore plus soudés.

Nous avons remis au cœur du dispositif l’humain

Que ce soit pour nos collaborateurs ou nos étudiants, cette crise inédite nous a permis de réaffirmer de vrais choix et prendre un peu de recul…


Si vous pouviez faire passer un message à vos (futurs) étudiants, que leur diriez-vous ?


Vous allez avoir une belle année, il faut avoir confiance. Nous avons pour ambition de vous accompagner au mieux sur cette année, et ensemble nous allons faire de belles choses avec de séduisants projets.


NOUS SUIVRE

  • Facebook - White Circle
  • LinkedIn - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle

NOUS CONTACTER

Le Progrès Evénements

4 rue Paul Montrochet

69002 Lyon

04 78 14 76 16

 

           lprevenements@leprogres.fr

© 2020 Copyright Le Progrès Evenements - Tous droits réservés - Mentions légales