Evénementiel : préparer demain

La filière événementielle est durement impactée par la pandémie mondiale actuelle et œuvre pour innover et continuer à partager de belles émotions. L’ensemble de l’équipe événementielle du Progrès, du Journal de Saône et Loire, et du Bien Public veut partager avec vous sa vision de cette crise, et les solutions imaginées pour continuer à faire vivre l’ensemble des événements que vous connaissez.
Continuer à faire vivre nos événements

 

La pandémie mondiale a mis un stop brutal à toute la filière.  La structure événementielle du Groupe Progrès, Journal de Saône-et-Loire et Bien Public est directement et fortement impactée par cette crise, avec le report de près de 15 événements sur l’automne 2020.

Après le choc est venu le temps de l’action. Notre équipe, en étroite collaboration avec nos partenaires, oeuvre et « télé travaille » pour construire l’événementiel de demain et continuer à faire vivre nos engagements et nos événements.

 

L’événementiel, un enjeu sociétal

 

Avec nos événements, nous voulons mettre en lumière les acteurs de la vie économique, culturelle, sportive, sociale et ainsi valoriser les initiatives positives de nos territoires. Cette mission est plus que jamais essentielle dans le contexte actuel. Nous nous devons, au côté des équipes éditoriales de nos quotidiens, de faire perdurer ce lien social, cette cohésion en se réinventant pour pérenniser ces rendez-vous.

Notre enjeu : comment devenir créateur d’expériences et pas uniquement organisateur d’événements ?

 

Vers des événements hybrides

 

L’événementiel est une « affaire » de convivialité, d’émotions, de lien, surtout basée sur la rencontre physique. Malheureusement les contraintes sanitaires et les restrictions gouvernementales nous obligeront probablement à réduire la taille de nos événements à l’avenir.

 

La question se pose :

comment continuer à faire rayonner nos thématiques,

donner de la visibilité à nos partenaires, et avoir un engagement sociétal ?

En créant des « formats hybrides » mixant événement physique et événement digital : salon virtuel, live, interaction à distance, webinar…

La digitalisation de ces événements ouvre de réelles nouvelles opportunités : capter de nouveaux publics, élargir l’audience de nos événements vers une cible B to C, donner une visibilité supplémentaire à nos partenaires, s’affranchir des frontières géographiques et offrir une expérience visiteur unique.

 

Faire sens, redonner du sens…

 

La force d’appartenir à un groupe media est cette expertise éditoriale, de contenu qui crédibilise et authentifie nos événements. Plus que jamais nous devons remettre l’humain au cœur des événements, en créant de l’interactivité, en impliquant les citoyens, en ayant une vocation pédagogique et sociétale.
Cette pandémie a été l’occasion de voir émerger des initiatives positives, des solidarités fortes, et nos événements doivent porter ces messages, donner du sens, à travers des tables rondes, des grands témoins, des conférences, mais aussi en impliquant directement les lecteurs de nos quotidiens par le biais par exemple d’un prix du public, de témoignages, de prises de parole…

 

Notre rôle, en tant que créateur d’événements et media de presse quotidienne régionale, est d’être porteur de sens pour nos territoires, mettre en lumière les décideurs, les filières, les citoyens, de valoriser cette richesse, aux côtés de nos partenaires.

 

Transformons cette crise en opportunités !
Voilà le défi que nous voulons relever aujourd’hui.
Réinventons nous, innovons, faisons preuve d’agilité et de créativité … et ayons confiance !

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

  • Facebook
  • Linkedin
  • Instagram
  • Twitter